Les différentes technologie de filtration et de purification de l'air.

Petit tour d’horizon…

moi photo

Par Martine Hirsh

Quelles sont les différentes technologies de purification et de filtration de l’air ? Charbon actif, filtre HEPA, Ionisation et électrostatiques sont parmi les technique de purification de l’air plus utilisées.

Il y a tout un tas de raisons qui peuvent pousser à vouloir acquérir un purificateur d’air. Que l’on soit sensibles et inquiet face à la croissance de la pollution en milieux urbain, que l’on souhaite protéger sa famille des différents polluants intérieurs en suspension dans l’air, que l’on soit allergique ou asthmatique, on à en effet tout intérêt à envisager l’acquisition d’un appareil d’assainissement de l’air.

Mais le marché de la purification de l’air est composé d’un nombre incroyable de produits différents qui possèdent des propriétés variées et certains appareils seront plus adaptés que d’autres pour répondre aux besoins particuliers que l’on peut avoir.

Pour choisir judicieusement le purificateur d’air qui correspondra le plus à vos besoins, nous vous proposons de passer au crible les différentes technologies de filtration et d’assainissement afin de mettre en lumière les situations ou telle ou telle technologie pourra se montrer efficace ou non.

Le filtre à charbon actif

Le filtre à charbon actif est présent dans l’immense majorité des purificateurs d’air et sert principalement à capturer les substances nocives, les gaz polluants, les COV (Composés Organiques Volatils) mais aussi les mauvaises odeurs.

Qu’est-ce que les COV ? Ce sont des substances chimiques carbonées que l’on retrouve en suspension dans l’air. Il en existe un grand nombre, et si certains ne représentent pas de réel danger pour la santé, d’autres se montreront en revanche particulièrement dangereux. C’est notamment le cas des COV émanant de certaines colles, produits ménagers ou de fumées.  Un COV particulièrement nocif et connu pour être très répandu dans tous les foyers : le formaldéhyde se retrouve dans chauffages, les produits d’entretien, les bois agglomérés, mais aussi dans bien d’autre endroits. Ces substances sont nocives et peuvent être à l’origine de cancers.

 

Un COV particulièrement nocif et connu pour être très répandu dans tous les foyers : le formaldéhyde se retrouve dans chauffages, les produits d’entretien, les bois agglomérés, mais aussi dans bien d’autre endroits

Le filtre HEPA

Autre grande technologie de filtration de l’on retrouve dans tout bon purificateur d’air : le fameux filtre HEPA. Allié des personnes allergique, c’est lui qui débarrassera l’air ambiant du pollen, des poussières, des microparticules de pollutions que l’on retrouve beaucoup en milieux urbain. Très performant, il permet de retenir des éléments minuscules de 0,3 microns et plus et capture ainsi jusqu’à 99,97% des particules en suspension dans l’air.

Cependant, pour être efficace, le purificateur d’air doté d’un filtre HEPA doit être assez puissant pour attirer l’air ambiant dans système de filtration.

Ionisation

Sur le marché de la purification de l’air on trouve également des purificateurs d’air ioniques. Ces derniers vont être capable de produire des ions négatifs qui libérés dans l’air vont chercher à se combiner avec les ions positifs des particules de poussières en suspensions. Poussières, mais aussi squames d’animaux et bactéries vont alors être attirés au sol par l’effet de leur masse et vont déserter l’air ambiant. Il suffira alors de passer l’aspirateur pour se débasser de ces différents allergènes.

Ces appareils sont donc préconisés si on veut se débarrasser de la poussière en suspension dans l’air mais ne seront pas forcément indiqués en cas d’allergies. En effet, ils n’auront aucun effet sur les particules de pollen ni sur les microparticules polluantes.

Purificateurs électrostatiques

Cousin du purificateur par ionisation, le purificateur électrostatique va utiliser l’électricité statique pour attirer a lui les différents allergènes qui vont se retrouver piégés sur une plaque. Plus indiqué que le simple ionisateur pour répondre aux besoins des personnes allergique, ce genre d’appareil capturera jusqu’à 95,3% des particules en suspension dans l’air et se montrera notamment efficace contre la poussière, le pollen mais aussi contre les particules fines de pollution urbaine.

Son autre avantage c’est qu’il ne nécessite pas d’achat de filtre supplémentaire pour l’utilisateur. Celui-ci n’aura qu’a nettoyer la plaque de temps en temps. Par contre, il faut notter que ce genre d’appareil n’est pas efficace pour filtrer les gaz nocifs et les COV.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.